• Bonjour mes ami(e)s

    L’opération ma douce Marie c’est bien passée j’ai été la voir dimanche après-midi elle va bien

    Elle à une belle cicatrice de 40 centimètre elle ne peut pas mâché avant 6 semaines

    Bisous a vous tous Johnny

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    62 commentaires
  • La loi du silence

    Des mots entre quatre murs

    Des mots qui cognent à l'intérieur

    Et des secondes qui durent des heures

     

    Pas l'humour, pas la culture

    Un ciel noir pour tout avenir

    Et des yeux qui ne savaient pas mentir

     

    Le cœur entre quatre tours

    Le parloir des prisons

    Et juste le pouvoir de dire non

     

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence?

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

    La loi du silence?

     

    On n'apprend pas à sourire

    On apprend l'indifférence

    On est à l'ombre de son existence

     

    On a l'accès interdit

    Et la peur dans les regards

    Les yeux qui changent de trottoir

     

    Rien à perdre, rien à dire

    N’être que son pire ennemi

    Et voir danser les flammes dans la nuit

     

    Des mots entre quatre murs

    Des mots qui cognent à l'intérieur

    Et des secondes qui durent des heures

     

    Pas l'humour, pas la culture

    Un ciel noir pour tout avenir

    Et des yeux qui ne savent pas mentir.

     

    Le cœur entre quatre tours

    Le parloir des prisons

    Et juste le pouvoir de dire « Non »

     

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

    La loi du silence ?

     

    On n'apprend pas à sourire

    On apprend l'indifférence

    On est à l'ombre de son existence

     

    On a l'accès interdit

    Et la peur dans les regards

    Les yeux qui changent de trottoir

     

    Rien à perdre, rien à dire

    N'être que son pire ennemi

    Et voir danser les flammes dans la nuit.

     

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

    La loi du silence ?

     

    Rien à perdre, rien à dire

    N'être que son pire ennemi

    Et voir danser les flammes dans la nuit.

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

    La loi du silence ?

     

    Rien à perdre, rien à dire

    N’être que son pire ennemi

    Et voir danser les flammes dans la nuit

    Des mots entre quatre murs

    Des mots qui cognent à l'intérieur

    Et des secondes qui durent des heures

     

    Pas l'humour, pas la culture

    Un ciel noir pour tout avenir

    Et des yeux qui ne savent pas mentir.

     

    Le cœur entre quatre tours

    Le parloir des prisons

    Et juste le pouvoir de dire « Non »

     

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

    La loi du silence ?

     

    On n'apprend pas à sourire

    On apprend l'indifférence

    On est à l'ombre de son existence

     

    On a l'accès interdit

    Et la peur dans les regards

    Les yeux qui changent de trottoir

     

    Rien à perdre, rien à dire

    N'être que son pire ennemi

    Et voir danser les flammes dans la nuit.

     

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

    La loi du silence ?

     

    Rien à perdre, rien à dire

    N'être que son pire ennemi

    Et voir danser les flammes dans la nuit.

    Qui n'a jamais subi

    La loi du silence

    Le poids du silence

    La voix du silence?

     

    Qui n'a jamais connu

    Le bruit du silence

    Le fracas du silence

     

    La loi du silence ?

    Partager via Gmail

    67 commentaires
  • Mon Plus Beau Noël

    J'avais oublié
    A quel point on se sent petit
    Dans les yeux d'un enfant
    Plus rien ne compte,
    Juste sa vie
    J'avais mis de côté
    Tous ces instants
    Qu'on croit acquis
    Ces instincts qu'on découvre
    Avec toi je grandis moi aussi...

    Et voilà qu'à nouveau
    Je fais des projets dans me vie
    Pour te laisser du beau,
    Rien que de l'amour mais aussi
    Je me prends à rêver
    Qu'un jour, tu voudras partager
    Ce qui de près ou de loin
    Dans ma vie a compté

    Tu es mon plus beau Noël
    Celui que je n'ai jamais eu
    Tu es l'amour, la vie, et le soleil
    Ce à quoi je ne croyais plus

    Tu es mon plus beau Noël
    Celui que ne n'attendais pas
    Ce merveilleux cadeau tombé du ciel
    Celui dont rêvent tous les papas

    Il y a tellement de choses
    Que j'aimerais te raconter
    Pour te donner la force,
    Le courage de tout affronter
    Si je peux te transmettre
    Ce formidable goût d'aimer
    De tous les hommes je serai,
    Le plus heureux,
    Le plus comblé

    Tu es mon plus beau Noël
    Celui que je n'ai jamais eu
    Tu es l'amour, la vie, et le soleil
    Ce à quoi je ne croyais plus

    Tu es mon plus beau Noël
    Celui que je n'attendais pas
    Ce merveilleux cadeau tombé du ciel
    Celui dont rêvent tous les papas

    Je serai pour toi le père
    Celui sur qui tu peux compter
    Tout ce que tu espères
    Je promets de te le donner

    Tu es mon plus beau Noël
    Celui que ne n'ai jamais eu
    Tu es l'amour, la vie, et le soleil
     

    Partager via Gmail

    112 commentaires
  • Joue pas de rock'n'roll pour moi

     

    Nous n'avons plus rien à nous dire 

    Je suis plus dur que tu ne crois 

    Ne te sers pas de souvenirs 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi, oh non ! 

     

    Joue pas de rock'n'roll pour moi 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi, oh non ! 

     

    J'ai fait ce qu'un homme devait faire pour mériter ce nom 

    Mais le doute et la folie marchaient à tes cotés 

    Tu oses parler de ton retour et de nos souvenirs 

    Avec une voix qui grince comme un 45 tours usé 

    Chaque mot est un mensonge à travers un sourire 

     

    Nous n'avons plus rien à nous dire 

    Je suis plus dur que tu ne crois 

    Ne te sers pas de souvenirs 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi, oh non ! 

     

     

    Joue pas de rock'n'roll pour moi 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi, oh non ! 

     

    Je crois que je vais rester sourd pendant très longtemps 

    Avec le sourire de la vengeance sur les lèvres 

    Les bras croisés sur le cÂœur qui bat de tout son sang 

    Les yeux tournés vers l'horizon d'où sortent les rêves 

    Demain tu hurleras tes mensonges dans le vent 

     

    Nous n'avons plus rien à nous dire 

    Je suis plus dur que tu ne crois 

    Ne te sers pas de souvenirs 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi, oh non ! 

     

    Joue pas de rock'n'roll pour moi 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi 

    Joue pas de rock'n'roll pour moi, oh non !



    Partager via Gmail

    106 commentaires
  • A partir de maintenant

     

    A partir de maintenant
    Plus rien n´a vraiment d´importance
    Plus d´importance
    A partir de maintenant
    Il faudra que je m´habitue
    A vivre le cœur nu

    Je suis comme en convalescence
    Je ne suis pas guéri encore de son absence
    Lorsque j´y pense
    J´étais un homme y a pas longtemps
    J´ai peur d´être un enfant
    A partir de maintenant

    A partir de maintenant
    Moi je vais m´ennuyer partout
    Et haïr tous ces gens
    C´est fou la place qu´elle avait pris
    C´est fou l´amour, c´est con la vie
    Bien trop souvent

    Je vais me tuer à travailler
    Et faire de mon mieux
    Pour ne pas sombrer et ne pas craquer
    Je sais bien que je n´aimerai plus vraiment
    A partir de maintenant
    De maintenant

    A partir de maintenant
    Comment pourrais-je faire l´amour
    Comme on faisait l´amour
    Je connaissais son corps par cœur
    Mais son cœur à elle
    Etait déjà loin, ailleurs

    Avec elle, j´avais du talent
    J´étais drôle et je me sentais plus fort qu´un géant
    Je voulais lui faire un enfant
    Je ne veux plus d´enfant
    A partir de maintenant
    De maintenant

    A partir de maintenant
    Pour elle commence une autre vie
    Pour moi la jalousie
    Sans le connaître je hais cet homme
    Car je sais quel amour elle donne
    Quand elle se donne

    A partir de maintenant
    Elle doit l´aimer
    Et oublier même que j´ai existé
    Si j´ai existé
    Rien ne sera plus comme avant pour moi
    A partir de maintenant

    Rien ne sera plus comme avant pour moi
    A partir de maintenant

    Partager via Gmail

    91 commentaires
  • D'où viens-tu Johnny

    Pour moi la vie va commencer
    En revenant dans ce pays
    Là où le soleil et le vent
    Là où mes amis mes parents
    Avaient gardé mon cœur d'enfant

    Pour moi la vie va commencer
    Et mon passé sort de l'oubli
    Foulant le sol de la prairie
    Chevauchant avec mes amis
    Pour moi la vie va commencer

    Pour moi la vie va commencer
    Je peux voir descendre la nuit
    Sans avoir peur d'être surpris
    Tandis qu'au loin comme un troupeau
    Passent les ombres des chevaux

    Pour moi la vie va commencer
    Et sous le ciel de ce pays
    Sans jamais connaître l'ennui
    Mes années passeront sans bruit
    Entre le ciel et mes amis

    Pour moi la vie va commencer
    Pour moi la vie va commencer
    Pour moi la vie va commencer...

    Partager via Gmail

    85 commentaires
  • Mon anneau d'or

    Mon anneau d'or qu'en tremblant
    J'ai glissé à ton doigt
    Il était fait pour toi

    Mon anneau d'or en rêvant
    Je l'ai vu bien des fois
    Qui brillait à ton doigt

    Depuis bien des années
    Il ne m'a pas quitté
    Plus fidèle qu'un ami
    Quand j'avais le cœur gros
    Dans ma main je le serrais
    Il chassait mes ennuis

    Mon anneau d'or bien souvent
    Aux heures noires me disait
    Qu'un beau jour tu viendrais

    J'ai couru par le monde
    Recherchant le bonheur
    Je l'ai cru là voir parfois
    Mais toujours l'anneau d'or
    Me disait, non, cherche encore
    Ton amour n'est pas là

    Mon anneau d'or savait bien
    Que c'était son destin
    De finir à ton doigt

    Tres belle chanson de Johnny Hallyday

    Si vous être fan de Johnny Hallyday vous devais connaitre

    Moi j’adore cette chanson fermer les yeux et écouté vous allez réve

     

    Partager via Gmail

    77 commentaires
  • Requiem Pour Un Fou

    Je vous préviens n'approchez pas

    Que vous soyez flic ou badaud

    Je tue celui qui fait un pas

    Je ne ferai pas de cadeaux

    Eteignez tous vos projecteurs

    Et baissez ces fusils braqués

    Non je ne vais pas m'envoler sans elle

     

    Dites aux curés, dites aux pasteurs

    Qu'ailleurs ils aillent se faire pendre

    Le diable est passé de bonne heure

    Et mon âme n'est plus à vendre

    Si vous me laissez cette nuit

    A l'aube, je vous donnerai ma vie

    A quoi me servirai ma vie sans elle

     

    Je n'étais qu'un fou, mais par amour

    Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour

    Mon ciel c'étais ses yeux sa bouche

    Ma vie c'était son corps son corps

    Je l'aimais tant que pour la garder

    Je l'ai tuée pour qu'un grand amour

    Vive toujours il faut qu'il meurt

    Qu'il meurt d'amour

     

    Le jour ce lève, la nuit pâlit

    Les chasseurs et les chiens ont faim

    C'est l'heure de sonner l'hallali

    La bête doit mourir ce matin

    Je vais ouvrir grand les volets

    Crevez moi le cœur je suis prêt

    Je veux m'endormir pour toujours

    Près d'elle

     

    Je n'étais qu'un fou mais par amour

    Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour

    Mon ciel c'étais ses yeux sa bouche

    Ma vie c'était son corps son corps

    Je l'aimais tant que pour la garder

    Je l'ai tuée je ne suis qu'un fou

    Un fou d'amour, un pauvre fou

    Qui meurt d'amour

    Partager via Gmail

    59 commentaires
  • J'la croise tous les matins

    J'la croise tous les matins, cinq heures quarante.
    Elle va prendre son train et moi j'rentre.
    Elle commence sa journée toujours à l'heure.
    Moi, la lumière me fait peur.
    Elle a cette assurance inaccessible
    De ceux qu'ont d'la chance de naissance.

    Elle est belle comme les filles du jour,
    Comme celles qui n'ont rien à cacher
    Et moi j'attends toujours, avant de rentrer
    Juste pour la regarder.

    A la voir on devine des enfants coiffés,
    Un homme, l'odeur du café,
    La vie qu'on imagine, avant de plonger,
    Celle que j'n'aurai jamais

    Et moi je me sens misérable,
    Sali des fumées de mes nuits.
    Moi je suis né coupable,
    Coupable d'envies, son monde est interdit.

    Je maudis les fins de semaine
    Quand les autres me l'ont volée
    Jusqu'au lundi matin, cinq heures quarante.
    Elle va prendre son train... et moi j'rentre.

    Partager via Gmail

    63 commentaires
  • Un rêve à faire

    Il n'y a pas de temps bénis
    Il y a la force des mains des hommes
    Pas plus de lendemains maudits
    Il y a juste des yeux qui abandonnent
    Et pourtant

    Il y a de l'or dans les rivières, je le sens
    Un diamant, au milieu des pierres, qui m'attend
    Peut-être une source dans le désert
    Peut-être un ange sur Terre
    Mais j'ai toujours un rêve à faire

    Tu as eu vingt ans aujourd'hui
    Tes yeux questionnent mais rien n'y brille
    Je n'ai de réponse que ma vie
    Ce que j'ai senti chaque nuit, brûlant

    Il y a de l'or dans les rivières, je le sens
    Un diamant, au milieu des pierres, qui m'attend
    Peut-être une source dans le désert
    Peut-être un ange sur Terre
    Mais j'ai toujours un rêve à faire

    Il y a de l'or dans les rivières, je le sens
    Un diamant, au milieu des pierres, qui m'attend
    Peut-être une source dans le désert
    Peut-être un ange sur Terre
    Mais j'ai toujours un rêve à faire


    Oui, j'ai toujours un rêve à faire
    Moi, j'ai toujours un rêve à faire

    Partager via Gmail

    54 commentaires
  • Mon amie Sylia m’a fait une création Flash avec ma création et avec ma permission je la remercie mon amie Sylia ici son superbe univers

    Clic sur Johnny = Musique          Clic sur guitare = stop Musique 

    Noël Interdit

    C´est un Noël pour les enfants perdus
    Pour tous ceux qui n´y ont jamais cru
    C´est un Noël pour les chiens sans collier
    Pour ce gosse de la rue que j´étais

    Noël de ma vie mon Noël interdit
    J´aurais tant aimé croire à l´histoire
    Mais mon cœur d´enfant était déjà trop grand
    Et mes rêves emportés par le vent

    C´est un Noël pour mes premiers copains
    Oubliés au hasard des mauvais chemins
    Une chanson pour ceux dont l´horizon
    Est le mur sombre et gris des prisons

    Noël de la nuit mon Noël interdit
    Je voudrais l´oublier avec toi
    Auprès de ce feu qui brille dans tes yeux
    Je veux être un enfant heureux

    C´est mon Noël le premier de ma vie
    Où le rêve ne m´est plus interdit

     

    Un cadeau pour ceux qui aime prenez si vous aimer

    Partager via Gmail

    97 commentaires
  • C'est écrit sur les murs

    Dans les halls des gares
    Sur l´arche des ponts
    Les murs des usines et des prisons

    Un peu plus d´amour
    Un peu moins de sang
    Un peu moins d´argent
    Ecrit sur les murs

    Il suffit de sortir
    Dans la rue et de lire
    Ce qui est écrit,
    Ecrit sur les murs

    Votre pourriture, personne n´en veut plus
    C´est écrit partout
    Ecrit sur les murs

    Il ne s´agit pas d´une nouvelle religion
    Encore moins d´un slogan politique
    C´est le cri commun de toute une génération
    Sans parti, sans dictature et sans flic
    Ça s´écrit en bleu, en rouge, en noir ou bien en blanc
    Quand ça ne s´écrit pas, ça se dessine

    Les murs des casernes et les autoroutes
    Réclament l´amour la nuit et le jour
    C´est pas moi qui le dis
    La littérature s´écrit aujourd´hui
    S´écrit sur les murs

    Un peu plus d´amour
    Un peu moins d´argent
    Un peu moins de sang
    Ecrit sur les murs

    Un peu plus d´amour
    Un peu moins d´argent
    Un peu moins de sang
    Ecrit sur les murs

    Un peu plus d´amour
    Un peu plus

    Partager via Gmail

    42 commentaires
  • Au pays des vivants

    Le jour de ma naissance Un scarabée est mort
    Je le porte autour de mon cou
    Fleur de porcelaine
    Au parfum interdit
    Je n'accepterai que les fous

    Je ne recommencerai jamais ce que j'ai fait

    Jouets de soldats morts
    Poursuivants des enfants
    Ils courent dans ma direction
    Trêve de musique
    Aux couleurs de cristal
    Qui réclament ma Protection

    Je ne recommencerai jamais ce que j'ai fait

    Les bras du soleil
    Aux ondes de diamants
    Ont capturés mon esprit
    Sous un ciel de feu
    Mes souvenirs d'amour
    Réclament ma protection

    Je ne recommencerai jamais ce que j'ai fait

    Partager via Gmail

    89 commentaires
  • Animal

    C'est plus fort que de l'amour

    C'est plus fort de jour en jour

    C'est un mal qui me dévore

    Qui me ronge et qui me mord

    À mon corps défendant

    Je deviens dépendant

    De nos corps à corps

    Où tu me mets à mort

    [Refrain] :

    Je ne suis plus autonome

    Je ne suis même plus un homme

    Je t'obéis à genoux

    Avec une chaîne au cou

    Quand tu me roues de coups

    Je t'aime comme un fou

    Si c'est un jeu que tu joues

    Alors joues le jusqu'au bout

    Jouons le tout pour le tout

    Et tues moi si tu t'en fous

    Je ne suis plus rien ni personne

    Je ne suis même plus un homme

    [Répétition 1] :

    Oh baby

    Tu me traites comme un animal

    Moi ça m'est égal

    Plus tu me fais du mal

    Et plus ça me fait du bien

    [Répétition 2] :

    Oh baby

    Tu me traites comme un animal

    Ça c'est pas normal

    Plus tu me fais du mal

    Plus tu meurs et puis y a rien

    Et plus je t'appartiens

    Au début je te possédais

    Tu faisais tout ce que je voulais

    Tu as inversé les rôles

    J'ai d'abord trouvé ça drôle

    Maintenant ça va trop loin

    Même les bonnes choses ont une fin

    Je raccroche mon collier

    Rends-moi ma liberté

    R 3 fois

    Oh baby

    Tu me traites comme un animal

    Ça c'est pas normal

    Plus tu me fais du mal

    Et plus je t'appartiens

     Oh ! Oh ! Baby..

     

    Partager via Gmail

    78 commentaires
  • Allumer le feu

    Partager via Gmail

    42 commentaires
  • A plein cœur

    Partager via Gmail

    26 commentaires
  • Diego, libre dans sa tête

    Partager via Gmail

    45 commentaires
  • 20 Ans:

     Tu as toujours 20 ans

    Partager via Gmail

    49 commentaires
  • A partir de maintenant

    Partager via Gmail

    40 commentaires